Brèves

La Banque Mondiale identifie la GESTION comme un facteur essentiel de la réussite éducative

 
CHARRON Richard
La Banque Mondiale identifie la GESTION comme un facteur essentiel de la réussite éducative
par Richard Charron, jeudi 8 février 2018, 16:09
 

RAPPORT SUR LE DÉVELOPPEMENT DANS LE MONDE 2018 - IDÉES FORCES
APPRENDRE pour  réaliser  la promesse de l’éducation

Pour la première fois de son histoire, la Banque Mondiale consacre son rapport annuel à l'éducation. 

Et son analyse la conduit à identifer quatre facteurs des faibles résultats scolaire, dont l'un concerne la GESTION des systèmes éducatifs

Une gestion et une gouvernance médiocres  diminuent souvent la qualité de l’enseignement scolaire. Même si un bon chef d’établissement n’augmente pas directement les résultats scolaires, il influe indirectement sur ces derniers  en améliorant  la qualité de l’enseignement et en veillant à ce que les ressources soient utilisées de façon judicieuse. Une analyse minutieuse des méthodes de gestion révèle que les établissements scolaires des pays en développement  sont  souvent mal gérés, comparativement aux écoles de pays riches ou même aux entreprises manufacturières établies dans ces pays. Un encadrement inefficace de l’école signifie que les chefs d’établissement ne s’emploient pas activement  à aider les enseignants à résoudre les problèmes, ne fournissent pas de conseils d’ordre pédagogique et ne définissent pas des objectifs qui donnent  une place prioritaire à l’apprentissage. De plus, dans de nombreuses  localités, les écoles n’ont pas une véritable autonomie, et l’implication des populations n’a pas d’incidence particulière sur ce qui se passe dans la salle de classe

Parmi les mesures pour faire face à la crise de l'éducation, la Banque Mondiale propose

  • une gestion  axés   sur   l’enseignement et l’apprentissage. 
  • renforcer les capacités et les pouvoirs de gestion des établissements d’enseignement, notamment à travers les directeurs d’école.

Une synthèse de ce Rapport est disponible dans notre Bibliothèque professionnelle.

Espérons que ces orientations inciteront enfin les systèmes éducatifs nationaux à former leurs gestionnaires, "premiers facteurs de l'efficacité scolaire" selon l'UNESCO.