Brèves

Primauté de la gestion dans la qualité de l'Éducation

 
CHARRON Richard
Primauté de la gestion dans la qualité de l'Éducation
par Richard CHARRON (Webmestre), lundi 31 août 2020, 10:37
 

Lors de la Biennale 2003 de l’ADEA, le Document de discussion concluait à la primauté de l’utilisation des ressources dans la variation de la qualité de l’Éducation.

Le défi financier posé par les objectifs de l’EPT est considérable et impose une réallocation efficace des ressources en direction des intrants réputés renforcer l’apprentissage à un coût abordable. Les chercheurs ont étudié les facteurs scolaires et non scolaires ayant un impact sur l’apprentissage des élèves:

-     le niveau de formation des enseignants ;

-     la formation continue des enseignants ;

-     la disponibilité d’un manuel par élève ;

-     les systèmes à double vacation et l’enseignement multigrades ;

-     le genre des maîtres ;

-     la taille des classes ;

-     les repas distribués à l’école ;

-     la formation préscolaire ;

-     le temps consacré à l’apprentissage ;

-     le redoublement .

Tous ces facteurs n’ont pourtant qu’un pouvoir explicatif limité (10 à 15 pourcent de la variation totale), le reste étant probablement lié à l’utilisation des ressources.

ADEA (2003)